Réussir son compost, c’est simple et à la portée de tous !

Réussir son compost

Le compost, un moyen facile et gratuit de recycler ses déchets

À la maison comme au jardin, nous produisons des déchets organiques tels que les épluchures de légumes, les restes de repas, les tontes de gazon, les feuilles mortes ou tailles de haies. Dans nos poubelles, 30 % des déchets peuvent être compostés et ainsi enrichir les potagers ou les plantes d’intérieur. En effet, il existe des solutions pour offrir une nouvelle vie à ces déchets organiques !

Nous pouvons les valoriser et les recycler nous-mêmes grâce au compostage et au paillage. Ces pratiques, inspirées du processus de régénération dans la nature, améliorent la fertilité de la terre de nos jardins ou de nos plantes en pot, sans produits chimiques.

Un geste doublement bénéfique car nous réduisons les déchets produits et nous faisons du bien à nos plantations. En plus, c’est facile et c’est gratuit !

Composter, est-ce vraiment utile ?

Absolument, la réponse est oui !
Le compostage permet en effet de limiter la quantité de déchets ménagers ou l’apport en déchèterie mais également de réduire le recours à l’enfouissement ou l’incinération et au transport des déchets. Le compostage permet en plus de produire un amendement de qualité pour
votre terre. Il renforce le stock d’humus dans le sol et améliore sa fertilité. Il favorise la vie du sol !

Composter pour préserver l’environnement

Les déchets alimentaires finissent souvent à la poubelle. Quel dommage ! Parce qu’on peut faire mieux avec les déchets alimentaires : assurez-vous qu’ils aient une seconde vie !

Comment ? En compostant vos déchets alimentaires, par exemple. Le compostage crée un humus précieux à partir de vos déchets de jardin et de cuisine. En fait, quelque chose qui a poussé sur votre fumier. Voici comment cela fonctionne :

En plus des déchets de jardin, vous pouvez également jeter sur un compost les déchets de cuisine tels que le café, les sachets de thé, les coquilles d’œuf, les restes de légumes et de fruits, et les épluchures d’agrumes non pulvérisées. En compostant, vous rendez les éléments nutritifs à nouveau disponibles comme engrais pour les plantes et renouvelez le sol. L’humus créé dans le tas de compost est le meilleur sol pour tout amateur de jardinage. Il y a deux façons de créer un tas de compost : avec un tas ou avec un conteneur de compost pour les petits jardins, les balcons et les terrasses.

Un tas de compost est construit par couches. La première couche a une hauteur d’environ 30 cm et vient directement sur le sol. Il contient de petits déchets de jardin tels que des boutures de gazon, des brindilles et autres. Ensuite, une couche de terre de jardin est déposée pour alimenter le tas de compost avec les micro-organismes nécessaires. Maintenant, d’autres couches de déchets peuvent suivre et de temps en temps de petites branches pour fournir aux microorganismes suffisamment d’oxygène. Si le tas a une hauteur de 1,20 mètre, il doit être recouvert de gazon ou d’un matériau similaire. Après environ trois quarts d’année, l’humus est prêt.

Vous n’avez pas de jardin et pas de place pour un compost ? Pas de problème ! Peut-être que le composteur Bokashi pourrait être une solution pour vous. Ou encore un vermicomposteur ? Oui, vous avez bien lu.